Voilà, on y arrive… On y est…

 

Ce confinement a ceci de bon : mettre à profit ce temps à priori disponible et rebondir… Me voilà partie reconstruire un site intégralement… Traverser 15 ans d’images, de vous, d’eux… 15 ans… C’est pas rien… C’est même beaucoup… Se demander ce que certains sont devenus, avoir la chance d’avoir des nouvelles de temps en temps de quelques autres… La vie passe… Voilà, les tous petits ont grandi, les jeunes mariés sont devenus des parents… Et ce papi vedette qui n’avait d’yeux que pour sa chérie et sa 2CV… 94 ans je crois… Et la petite Kalie qui a également marqué ma petite carrière, une enfant à fleur de peau, pour sûr, vous les reconnaitrez !… Ouf… Voilà de quoi brasser… Il y en a plein d’autres hein ! Ces projets avec les pros, les plateaux, qui m’ont régalée et qui me manquent, situation géographique oblige…

Il y a aussi cette rencontre avec Jim et “sa” nature ; au delà de marquer ma vie, il m’ouvre la voie sans le savoir à la super macro qui est le début d’une nouvelle aventure somme toute… Approcher le vivant de si prêt, n’est pas fort aisé : le moindre alizé devient une véritable tempête, une tornade implacable, de longues apnées car il n’y a pas de place au bouger à une si petite distance… Explorer, découvrir cet intime, comme l’effeuiller, dans le plus grand respect… Bien sûr, je pourrais m’offrir de meilleures conditions de travail, sur pied avec des éclairages, un lieu fermé et tout le tralala… Mais je n’en ai pas envie… Enfin pas encore… J’aime à sentir mon corps dans des postures improbables, j’aime sentir mon corps en vie tout simplement… Et j’ai envie d’appréhender cet univers le plus naturellement du monde… Et telle que je suis… Et je me régale… Et c’est ainsi que cela a du sens.

Bref, de mes premières prises de vue pro aux super macros, ce ne sera pas moins de 1400 photos sélectionnées, professionnels et particuliers confondus, des images harmonisées, réajustées, optimisées et un nouveau site un bâtir… A force de confinement, je viens à en voir le bout !

Aussi, je vais tenter un nouveau pas, celui de la commercialisation de pièces en tirages limités, sur des toiles montées sur châssis mais aussi sur des papiers à couper le souffle, des papiers d’art comme on dit… Franchement, ce sont de véritables tueries ces papiers : les pièces deviennent vivantes, les couleurs font saliver, les noirs sont poudreux, profonds et charbonneux… Une ultime sélection est en expo-vente dans la boutique… C’est vraiment beaucoup de travail toute cette préparation… J’espère seulement que vous serez séduit par ce nouvel espace et que vous aurez plaisir à venir vous évader de temps à autre… Ne serait-ce que pour le plaisir.

Dans ce nouvel élan photographique, il y a aussi mon Djack, Jacques Matéos, mon copain de longue date, photographe également, orienté photo de famille mais pas que … Il est là, il sait pourquoi, et il compte. Juste Merci. Il y a aussi ma chère soeur, capable de passer une nuit quasi blanche à se laisser porter et à vouloir tout regarder, photo par photo… Ca aussi ça compte.

Mais recentrons-nous. Cet article n’est pas dédié aux remerciements… Il y aurait mille personnes à remercier… Et ça viendra !

Non, cet article est une entrée par le “côté le jardin” ou le “côté cour” dans mon petit univers. Sentez-vous les bienvenus, embrassez le sol avec vos pieds et entrez dans ma danse, si vous le désirez…