Loi liberticide sécurité globale – Démocratie en danger

 

La loi relative à la« sécurité globale » a été adoptée par l’Assemblée Nationale le 20 novembre 2020 au soir.

Suite aux nouvelles dérives policières au sujet du producteur de musique parisien passé à tabac par trois policiers, aux violences faites aux réfugiés expulsés du camp de St Denis, aux violences incessantes de la police, c’est dans l’urgence que les syndicats CGT, CNT et la Libre Pensée ont décidé ce rassemblement contre le projet de loi liberticide « sécurité globale », actuellement en discussion au Parlement.
Le rendez-vous était fixé ce samedi 28 Novembre à 10h place de l’Agora à Aubenas ; plus 400 personnes sont venues manifester leur désaccord et leur opposition à cette loi demandant ainsi son retrait.

Des propos troublants de la part des intervenants listant ainsi toutes les censures que cette loi implique et glace profondément le sang… Toute les villes de France se mobilisent… Focus sur ce lien

Aux toutes dernières nouvelles, Reporters sans frontières porte plainte contre le préfet de police de Paris Didier Lallement. Par ailleurs on note des démissions et demandes de ruptures conventionnelles chez les policiers : « Je n’ai pas signé pour cautionner ce genre de dérives »

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 


Attention.. Images fortes…


Michel, le producteur de musique tabassé à Paris cette semaine…


 

En complément, à Paris, le 28 novembre, ce qui est arrivé au photographe syrien Ameer Al Halbi, 24 ans !!
Quand tu fuis ton pays pour finalement te faire démonter au pays de Droits de l’homme… France, terre d’asile et de liberté.

« On criait +presse! presse!+ »

Merci la presse Belge pour nous soutenir dans ce combat.

Article complet ici. Photo de Gabrielle Cezard pour l’AFP.


Et tout ce que l’on ignore….